Avis : Fruits Basket – Perfect Edition

Avis : Fruits Basket – Perfect Edition

20 novembre 2018 0 Par Keitaro13

Fan de Shojo ? Ce manga est fait pour vous ! Sauf si vous le connaissez déjà… En effet, Fruits Basket est un manga de Natsuki Takaya paru au Japon en 1998. Chez nous, c’est aux éditions Delcourt que l’on a découvert la série au début des années 2000. L’intégrale est répartie en 23 volumes.

 

 

Pourquoi parler d’une série qui ne date pas d’hier ? Tout simplement parce que Delcourt a sorti une nouvelle intégrale intitulée « Perfect Edition » répartie en 12 tomes. Et parce que Fruits Basket a remporté un certain succès en France lors de sa première sortie ; que ce soit en manga ou en anime. À l’époque, l’anime a été édité par Declic Images dans un coffret DVD regroupant les 26 épisodes de la série (l’histoire relate les volumes 1 à 6 de l’ancienne édition).

Mais avant d’attaquer la critique de cette nouvelle édition papier, faisons d’abord un point : Fruits Basket, ça parle de quoi ?

Fruits Basket raconte l’histoire de Tohru Honda, jeune lycéenne de 16 ans qui vit seule, sous sa tente, après la mort tragique de sa mère. C’est en visitant les alentours qu’elle découvre une très belle demeure où vie Shiguré Soma, ainsi que deux autres lycéens Yuki et Kyo. Tohru se liera très vite d’amitié avec cette étrange famille et découvrira malgré elle leur terrible secret : 13 membres de cette famille, sont possédés par l’esprit des 13 animaux du zodiaque chinois (vous allez me dire : 13 ?! Oui oui, il y en a bien 13, je vous laisse découvrir qui est le treizième !).

 

C’est sur cette base que démarre cette longue série. Entremêlé d’histoires d’amour et de mystères, le récit ne cesse jamais de nous surprendre ! L’humour est également très présent tout au long de la série. Notamment grâce, ou à cause, de la fameuse malédiction de la famille Soma. En effet, dès lors que les membres possédés rentrent en contact avec une personne du sexe opposé, ils se transforment en animal, lié à leur signe et retrouve leur forme humaine quelques instants plus tard mais… complètement nus. Ce qui entraîne une multitude de situations cocasses !

 

Mais avant l’intrigue principale et tout ce qui entoure cette malédiction, ce qui fait la force de Fruits Basket c’est ses personnages.

Malgré leur nombre relativement élevé, personne n’est mis de côté et chacun est développé avec une certaine justesse. On a même envie d’en savoir encore plus sur eux !

Bien entendu, Tohru et les 13 maudits de la famille Soma sont les personnages centraux de l’histoire. Mais à ça, se rajoute les amis lycéens de Tohru, Yuki et Kyo, les autres membres Soma, les parents… qui deviennent importants au fil du récit et même indispensables au bon déroulement de l’histoire.

Bref, si vous avez envie de passer un bon moment, que vous êtes plutôt du genre fleur bleue, je préviens, Fruits Basket est à découvrir ou à redécouvrir justement avec la sortie de cette nouvelle édition du manga.

 

 

Alors, qu’est-ce que cette édition apporte à l’ancienne ? A dire vrai, pas grand-chose…

Le format ne change pas, on reste dans une édition pocket, à part qu’un tome regroupe 2 anciens volumes. Cette nouvelle édition enlève même les annotations de l’auteur qui étaient bien présentes dans l’ancienne édition et plaisantes à lire ! Alors certes, un petit mot de Natsuki Takaya est présent à la fin de chaque tome, uniquement pour nous remercier d’avoir acheté cette nouvelle édition cela n’apporte, justement, rien à cette édition !

Cependant, la nouvelle édition présente de nouvelles couvertures très jolies et dans chaque tome se trouvent une vingtaine d’illustrations en couleur.

 

 

Petit plus également, un petit marque-page à l’effigie des 13 maudits + Tohru est glissé dans les 12 tomes.

Les tomes mis côte à côte dévoilent une frise de tous les personnages principaux de l’histoire (24 en tout !).

 

 

Là où cette édition devient intéressante, c’est dans son dernier tome… En effet, on peut trouver une longue interview de l’auteur, une frise chronologique de l’histoire, des petites histoires annexes (inédites à l’époque), des présentations des personnages, etc…

Dommage que cela soit regroupé à la toute fin mais pas éparpillé dans chaque tome pour avoir justement ce côté « Perfect » qui est marqué sur la couverture…

En résumé, si vous ne connaissez pas la série, courez acheter ces 12 tomes ! Mais si vous avez l’ancienne édition, gardez là ! Et si vous êtes collectionneur, comme moi, achetez les pour compléter votre collection 😊

Points positifs :

  • Nouvelles illustrations en couverture
  • Contenu inédit et intéressant dans le dernier tome
  • Histoire et personnages attachants

Points négatifs :

  • Pas de réel changement par rapport à l’ancienne édition
  • Toujours un format pocket, nous n’avons pas ce côté « Perfect Edition » annoncé …

Keitaro13