Avis : Le final de Game of Thrones (ATTENTION SPOILERS)

Avis : Le final de Game of Thrones (ATTENTION SPOILERS)

27 mai 2019 0 Par Papiche

 

Game of Thrones

Série télévisée Américaine

Réalisateurs : David Benioff, D.B. Weiss

Scénaristes : David Benioff, D.B. Weiss, George R. R. Martin (romans)

Genre : Drame / Fantastique

Acteurs principaux : Kit Harington, Emilia Clark, Peter Dinklage, Sophie Turner, Nikolaj Coster-Waldau, Maisie Williams …

Sortie : 2011 – 2019 (Série terminée)

 

 

 

 

 

 

BILAN

Malheureusement, nous y sommes, après 8 ans de suivi, d’attentes impatientes d’épisodes, de nouvelles saisons, de rebondissements, de trahisons, d’amour et de guerre, la série Game of throne, vient de se clôturer. Cette huitième saison a pu laissée naître chez certains de la déception et chez d’autres de l’admiration.

En effet, la série nous a transportée pendant toutes ses années avec de nombreux protagonistes que nous avons pu aimer, détester ou totalement haïr. En passant par Geoffrey Barathéon, Ramsay Bolton, Little Finger…pour la haine, et la famille Stark, Les mâles Lannister, Brienne…pour l’affection, il est temps d’évoquer cette fin plutôt mouvementée.

Pour commencer, faisons le point sur les derniers restants chez les gentils et chez les méchants : Du côté des méchants, la reine Cerceï, la montagne, le roi de la nuit et ses morts pour ne citer qu’eux…chez les gentils, Jon Snow, Arya, Sansa, le limier, les sauvageons, Brienne, la bande à Daenerys et Jaime.

Papayou : Point de vue mitigé

Les 6 épisodes s’enchainent en alternant épisodes transitoires et épisodes forts. Pour ma part 2 sur 4 sont très bons.

Episode 1 : Il reste basique. On note juste l’arrivée de l’armée de Daenerys à Winterfell et les retrouvailles entre frères et soeur Snow/Stark : rien d’exceptionnel.

Episode 2 : C’est la préparation de la guerre contre les morts en marche vers le Nord. On ressent la tension qui règne, la peur de nos héros, l’inquiétude guette.

Episode 3 : Pour cet épisode, beaucoup à dire ; on tremble pour eux. Chaque minute passée est intense. Comment vont-ils se sortir de cette bataille ? Les morts jamais fatigués, sont nombreux et féroces sans armes.

Premier point positif même si je ne l’affectionne pas particulièrement, on retrouve un personnage perdu, la sorcière rouge Mélisandre. On croit en elle au vue de ses pouvoirs mais on en retombe très vite.

Autre côté appréciable, le soutien commun de Jamie et Brienne prêts à mourir pour se protéger l’un et l’autre.

Vient ensuite l’attaque. Les morts du côtés des vivants se succèdent. Nous disons adieu à Sir Joras (pour moi la perte la plus douloureuse), Lyanna Mormont (un sacrifice marquant la bataille), Beric Dondarrion (une mission achevée), Eddison Tollett (pour sauver l’ami Samwell Tarly) et Théon Greyjoy (la rédemption).

A noter pour moi, les absents du combat, Daenerys et Jon Snow sur leurs dragons (pas mes perso préférés, trop plats pour moi ces deux-là).

Point très négatif, l’épisode est trop sombre, filmer de nuit réelle soit, mais dommage car un peu plus de luminosité aurait été bien appréciable pour mieux vivre les combats.

Point ultra positif, un point final exceptionnel avec l’intervention héroïque d’Arya (moi et mon coté féministe, on était bien ravi).

Episode 4 :  Fin de la guerre, les morts sont brulés et suit le repas festif de fin de bataille. Daenerys s’inquiète de l’adoration des nordistes pour Jon. Elle souhaite voguer vers Port Real pour récupérer le trône de fer, mais problème, Jon Snow est l’héritier légitime et la nouvelle se répand vite. Encore faut-il qu’il en ai entre les jambes… On dit adieu à Missandei et son fameux DRACARYS annonçant la tournure de l’épisode 5.

Gros point positif pour moi, enfin le raprochement entre Brienne et Jaime.

Episode 5 : C’est le second épisode fort rappelant fortement les origines du roi fou ancêtre de Daenerys. Début de l’épisode marqué par la mort de Lord Varys qui avait vu juste au sujet de la reine des dragons, vendu par son ami Tyrion au passage. Sa majesté pète les plombs et crame Port réal, la cité, les habitants, la compagnie dorée…

Jon Snow es-tu un homme ? On en doute encore. Vert gris que j’appréciais jusque là me déçoit beaucoup, du coup je bascule et je le déteste.

Arya toujours prit dans la tourmente, point positif, son méa-culpa envers le limier. Sandor Clegan, enfin la rencontre tant attendu avec son semblant de frère, la montagne. Une mort symbolique, la feu par le feu (j’aimais beaucoup ce personnage).

Point négatif, une déception mais cependant issue d’une suite logique, le retour de Jaime auprès de sa soeur Cersei. A noter une mort banales pour ces deux personnages essentiels depuis le début.

Episode 6 : On y est, le point final de 8 saisons épiques. Cet épisode tant attendu, laisse un goût d’inachevé.

Daenerys après sa mise à mort de Port réal compte gouverner par la peur mais, un simple coup de poignard achève son règne (mort trop simple j’aurais aimé un peu plus d’intensité mais enfin, Jon agit enfin !).

Tyrion vit un moment très difficile en découvrant son frère et sa soeur morts sous les décombres (sachant qu’il est l’investigateur de leur fuite, le remord est présent).

Au final, Jon est prisonnier mais on ne voit rien, pas de guéguerre entre lui et Vert gris gagnant au final de terre avec son armée d’émasculés.

Bran, corneille à trois yeux qui voit tout mais ne fait rien de toutes les saisons, se retrouve souverain des 6 royaumes.

Point positif, le Nord est rendu indépendant sous Sansa. Arya part découvrir le monde (spin off certainement au programme).

Jon snow est banni et retourne auprès des sauvageons de l’autre coté du mur. Tyrion garde son poste et les Petits de l’histoire prenne du grade.

Passage triste mais appréciable, Brienne complète l’histoire, Jaime Lannister est glorifié « Mort pour sa reine ».

Une fin pas totalement juste mais nécessaire, nouveau point de départ pour Westeros mais honnêtement, qui aurait-pu, après toutes ses trahisons, ses complots, ses guerres, occupait ce fameux Trône de fer ? (Ah mince, il n’existe plus, brulé par le dernier dragon).

 

Papiche : Ni déçu, ni satisfait

Il aura fallut 2 ans pour enfin pouvoir visionner l’ultime saison de Game of Thrones. L’attente fut longue et insoutenable pour moi. Jamais une série ne m’avait autant marqué, l’heure est venu de faire le point.

Episode 1 : Il marque le retour de la série, une certaine ambiance s’en dégage. On est pris de frissons dès le lancement du générique si particulier. Dans l’ensemble, l’épisode n’est pas mauvais mais reste tout de même assez calme. Aucune réelle action, des retrouvailles touchantes et des dialogues qui font la force de la saga. D’un autre côté, nous vivons à travers les yeux de Tormund et Beric, la cruauté des morts ayant balayés la maison Omble, l’ambiance est là.

Episode 2 : La défense de Winterfell se met en place, Jaime Lannister débarque seul sans aucune armée à ses côtés. Cersei a menti. La lutte contre les marcheurs blancs se complexifie. Un plan contre l’attaque se met en place, chacun aura son rôle à jouer. Dans cet épisode, on peut voir la frayeur qui s’installe chez tous les personnages qui tentent malgré tout de se motiver et se rassurer. On assiste à des moments de complicités, des anecdotes assez drôles mais surtout à l’adoubement de Brienne de Torth en tant que chevalier des 7 Royaumes. Un passage très touchant suivit d’une chanson de Podrick faisant fortement référence au Seigneur des Anneaux.

Episode 3 : La fameuse bataille démarre enfin ! J’ai été pris de frissons pendant tout l’épisode. Aucun moment de repos, on est happé par les événements. On est constamment dans un effet yoyo, une solution est trouvée, elle se retrouve détruite en un instant.

Je m’attendais à beaucoup plus de morts lors de cet épisode. Le sacrifice de Joras Mormont est sublime, il prouve jusqu’à ses derniers instants qu’il se battra pour sa reine qu’il aime quoi qu’il arrive. Autre perte, Lyanna Mormont, la cousine de Joras étant un de mes personnages préférés qui fait preuve ici d’un courage et d’une force à en faire pâlir plus d’un. Malgré son jeune âge elle prouve jusqu’au bout que la lady de l’île-aux-ours est une grande guerrière des 7 Royaumes.

Autre scène marquante et très bien maitrisée dans sa conception, le combat d’Arya sur les remparts et sa fuite dans les couloirs du châteaux. On est saisit par le jeu d’acteur et le mouvement de la caméra qui la suit. Gros point fort aussi pour la bataille dans les cieux entres les dragons, le mélange des couleurs bleu et rouge/orangé faisant référence au duel entre le feu et la glace.

J’ai regretté par contre de voir un Jon Snow assez spectateur même si il est malmené par une horde de morts l’empêchant d’en découdre avec le Roi de la Nuit. Celui-ci d’ailleurs qui se verra bourreau de Theon Greyjoy, qui aura défendu Brann avec bravoure.

Le final de la bataille approche, le Roi de la Nuit fait face à la Corneille aux trois yeux. Avec un thème musicale absolument somptueux, nous assistons à la fin des marcheurs Blancs. Oui, grâce à sa dague, Arya Stark met un terme à la longue nuit. La surprise fut total !

Après cet événement, nous ne pouvions pas savoir quel chemin la série allait prendre. A noter un épisode à la luminosité très sombre, quel dommage, c’est le gros point négatif !

Episode 4 : Un épisode assez calme, il est temps de se relever après un terrible affrontement. A Winterfell, l’heure est au funéraille et au recueillement. Les personnages pansent leurs blessures et festoie pour fêter la victoire des vivants contre les morts.

Les complots reprennent du service, avec le charisme de Jon Snow qui commence a prendre de l’ampleur et faire de l’ombre à une Daenerys qui n’est pas du tout acceptée par certains. La reine des Dragons tente de maintenir son autorité avec la nomination de Gendry en tant que seigneur d’Accalmie, il n’est plus un batard mais considéré comme le digne héritier de la famille Baratheon.

Daenerys décide donc de se diriger vers la capitale afin de reprendre son trône. En chemin celle-ci se voit arracher son deuxième dragon, je ne m’y attendais pas une seul seconde ! Vient ensuite la mort de Missandei sur les remparts de Port Réal. La guerre est déclarée, et de mon côté l’excitation à son paroxysme.

Episode 5 : C’est la guerre ! Nous assistons dans cet épisode à une boucherie sans nom. C’est à mes yeux le meilleur de cette saison. On enchaine les événements, on voit la mère des Dragons sombrée dans la colère et la folie. Visuellement, nous en prenons plein les yeux, jamais une série n’avait atteint ce niveau.

Avec certes des incohérences et des stratégies de batailles parfois ridicules, on est quand même saisi par ce qui se passe à l’écran.

Notons une très belle scène entre Tyrion et Jaime qui se font leurs adieux. Le combat entre les frères Clegan, que l’on attendait depuis quelques saisons et la mort de Cersei dans les bras de Jaime, une certaine tristesse s’en dégage.

Après tous ce qui vient de se dérouler, on se dit mais que nous réserve le dernier épisode de Game of Thrones ?

Episode 6 : La voici, la fameuse clôture d’une série qui nous aura bercée en plus de 8 ans. Tyrion abasourdit par les actes de sa reine, décide d’abandonner son rôle de main et complote contre celle-ci. Jon Snow retrouve sa reine dans se qui reste de la salle du trône et la tue d’un coup de poignard malgré son amour envers elle. Drogon fait littéralement fondre le symbole du pouvoir des 7 Royaumes et quitte les lieux avec le corps de sa mère.

Aucune surprise de mon côté, je m’y attendais un petit peu, le fait de voir Daenerys ou Jon gouverner aurait été trop simple scénaristiquement. Nous assistons donc à un conseil avec les seigneurs restants. Après mure réflexion, Tyrion enchainé, prends les devants et propose Brann Stark, nouveau Roi des 7 Royaumes. En effet à ces yeux, il est le plus sage et le seul à pouvoir maintenir une paix durable à Westeros.

Les dirigeants acceptent un à un sa nomination à l’exception de Sansa Stark qui désire que le Nord soit un royaume en dehors des autres. Brann accepte, c’est la naissance des 6 Royaumes et ainsi de la Reine du Nord. Tyrion est choisi en tant que Main du roi, chose m’ayant fortement satisfait.

L’heure est à la reconstruction, les différents membres de la famille Stark se sépare, Arya quitte Westeros et Jon se dirige au delà du mur avec les sauvageons.

C’est une conclusion qui a tendance à me laisser sur ma faim. Game of Thrones est une série qui m’aura marquée tout au long de ses 8 saisons. Voir Brann Stark gouverner les 6 Royaumes, oui et non. Je ne serai dire pourquoi mais quelque chose me dérange au fond. D’un autre côté, je suis assez satisfait de voir que Tyrion est bel et bien le meilleur personnage de cette série. Du coté de Sansa au final elle est aussi la grande gagnante. Elle finit avec un Royaume rien que pour elle sans avoir aucun compte à rendre à qui que ce soit. Ma grosse déception, Jon Snow, comment un personnage si important, avec une véritable identité si importante peut avoir un tel traitement.

 

De mon point de vue, la saison aurait dû avoir beaucoup plus d’épisodes ! On sent que les scénaristes ont voulu en finir, cela a été rusher. Des sujets n’auront jamais de réponse. La signification des symboles des marcheurs blancs ? Les prophéties ? Les mots écrits par Lord Varys ? Tous cela est bien dommage car Game of Thrones reste tout de même l’une des meilleures séries du siècle à mes yeux.

Pour conclure cette article, voici un morceau magnifique tiré de la bande-originale de la saison 8.

Valar Morghulis.