Avis : Rambo Last Blood

Avis : Rambo Last Blood

3 octobre 2019 2 Par Papiche

Rambo : Last Blood

Réalisateur : Adrian Grunberg

Acteurs : Sylvester Stallone, Paz Vega, Yvette Monreal, Rick Zingale, Oscar Jaenada, etc…

Genre : Action

Date de sortie : 25 septembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

HISTOIRE

Onze ans après les évènements en Birmanie, John Rambo vit dans l’ancien ranch de son père à Bowie, dans le comté de Cochise dans l’Arizona. Il gère les lieux avec sa vieille amie Maria Beltran et sa petite-fille, Gabrielle. Cette dernière se rend au Mexique, pensant y rencontrer son père biologique, mais elle est kidnappée par un Cartel de la drogue. Rambo va alors tenter de la sauver.

 

AVIS

Il est l’heure de verser le dernier sang ! Rambo est de retour pour marquer sa dernière aventure (normalement) au cinéma. Lors de l’annonce du film, mon avis été mitigé, encore un Rambo alors que le dernier clôturait bien la saga. Les trailers et la promotion du film s’enchainaient et au fur et à mesure une certaine « hype » s’est faite ressentir. Une de mes craintes était de voir un film beaucoup moins violent que celui en Birmanie, car pour moi c’était un atout, montrer la violence de ces zones de guerre. L’annonce d’un film mature a donc amplifié mon envie d’aller le voir.

Rambo Last Blood est une réussite totale à mes yeux. Toutes mes craintes ont été balayées dès les premiers instants. Les musiques du film ont réveillées en moi le fan-boy, car disons le tout de suite, la soundtrack de Brian Tyler est géniale. On découvre un John Rambo toujours aussi solitaire, avec un visage sans expression. Il partage sa vie avec Maria (qui vivait avec son père) et une jeune fille du nom de Gabrielle. Il considère celle-ci comme sa fille et attache une grande importance à cette relation. Les visions de la guerre sont toujours présentes dans ses pensées. Il suit un traitement médical certainement dû à tous les traumatismes qu’il a vécu. Les événements du film vont peu à peu réveiller ses démons et faire sortir la bête qui est en lui.

Le film nous montre les atrocités du trafic humain par les Cartel Mexicain. Les méchants d’ailleurs qui sont très bien joués, avec un gros coup de coeur pour l’acteur Sergio Peris-Mencheta qui joue son rôle avec brio. Oui, ce film est violent, nous ne sommes pas très loin d’une boucherie visuelle. Les personnes n’aimant pas le sang ou autres démembrements peuvent passer leur chemin. Stallone n’est pas là pour faire des bisous, il est là pout montrer à quel point Rambo est toujours une machine de guerre prête à éliminer ses ennemies. Il maîtrise parfaitement son rôle en nous décrivant un homme blessé par la vie qu’il a eu. Un homme totalement détruit moralement mais qui pourtant continu sa route quoi qu’il arrive.

Pour finir, certes nous sommes loin du chef d’oeuvre et par moment on a quelques craintes, par exemple que le film soit un simple film d’action pouvant ressembler à un Taken. Mais en soit, les films Rambo n’ont jamais été marquants par la profondeur de leurs histoires. Ici, nous avons un contraste émotion/violence qui fonctionne parfaitement et qui déclenche quelque chose en nous. Je n’en dirais pas plus afin de ne pas rentrer dans les détails. Tout n’est pas parfait car aucun film ne l’est. Mais ce film réussi son pari et propose un très bon divertissement pour tous les fans et ceux qui ne connaissent pas le monument qu’est ce héros qui a bercé toute une génération.

 

Papiche