Avis : Seven Deadly Sins

Avis : Seven Deadly Sins

2 novembre 2018 0 Par Papiche

 

Seven Deadly Sins : Revival of the Commandments

Réalisateur : Tomokazu Tokoro

Scénaristes : Nakaba Suzuki, Yuniko Ayana, Yuichiro Kido

Studio d’animation : A-1 Pictures

Date de diffusion : 6 Janvier 2018

Nombres d’épisodes : 24

 

 

 

 

 

 

 

HISTOIRE

Dans le Royaume de Britania, le Roi Bartras Liones décide de fonder un groupe de puissants guerriers, capable de lutter contre les dix commandements du Clan des démons, en cas de nouvelle Guerre « Sainte ». Un jour, les membres sont convoqués par Zaratras, le commandant des Chevaliers sacrés. Ils le retrouvent mort et sont accusés du meurtre. Ils prennent la fuite à l’exception de Ban qui décide de se rendre volontairement par ennui. À présent, le groupe s’est dispersé dans le royaume. Les guerriers restent tapis dans l’ombre, en hors-la-loi. Méliodas, chef des Seven Deadly Sins décide d’ouvrir un bar-restaurant, lieu où il rencontrera la fille du roi Liones : Elizabeth. Après cette rencontre, le destin décide de rassembler les Seven Deadly Sins !

 

AVIS

Après une première saison qui m’avait énormément plus, j’étais très heureux d’enfin pouvoir découvrir cette seconde saison. Il y a toujours cette ambiance que j’apprécie, les caractères des personnages sont vraiment bien maîtrisés. Méliodas, fidèle à lui-même nous montre l’étendue de sa force au fil des épisodes ou l’on comprend la raison de son statut au sein des membres des Seven Deadly Sins. Mon coup de cœur vient du dernier guerrier, absent lors de la première saison, Escanor, le Lion de l’orgueil. Lorsque le soleil pointe dans le ciel, il se voit empli d’une puissance destructrice (à l’inverse, il devient totalement faible la nuit tombée).

Du côté des Dix Commandements, je les trouve très bien faits, cependant je note un petit point négatif :   la mise en avant de Galan par rapport aux autres. Je n’ai pas accroché à Zeldris, principalement  son doublage français qui ne colle pas au personnage. J’ai hâte de voir un peu plus Estarossa à l’œuvre, il est mystérieux, très calme et assez énigmatique. Difficile de se faire un avis concret sur les autres membres, hormis Gloxinia et Galan, mais j’aimerais en savoir plus.

L’humour est toujours présent et les scènes de combat sont un vrai régal. La saison 2 révèle pas mal de secrets. Vivement la saison 3 !

 

Papiche