Flash ciné : Ni No Kuni (Netflix)

Flash ciné : Ni No Kuni (Netflix)

31 janvier 2020 0 Par Papiche

Ni No Kuni

Réalisateur : Yoshiyuki Momose

Studio : Warner Bros. Japan

Scénario : Akihiro Hino

Bande originale : Joe Hisaishi

Sortie : 23 aout 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HISTOIRE

Le film développe une intrigue originale mettant en scène trois adolescents qui se retrouvent projetés dans l’univers de Ni no kuni. Yû, un adolescent handicapé qui se déplace en chaise roulante, est secrètement amoureux de son amie d’enfance Kotona.

AVIS

Quel plaisir de pouvoir découvrir le film Ni no kuni, adaptation tirée de la licence J-RPG de Level-5. Ayant fait les deux épisodes de la série, j’étais très emballé de voir ce manga qui reprend les mêmes mécaniques que les jeux vidéo, mais surtout une toute nouvelle histoire. Dès les premières minutes, on est ravis de retrouver les coups de crayon dans le style Studio Ghibli, même si on est loin du niveau des productions de celui-ci. Les paysages urbains sont plutôt classiques alors que dans l’autre monde, on retrouve ces couleurs vives, ce style que l’on adore en tant que fan. Le Ni no kuni d’ailleurs, toujours représenté par son univers médiéval/fantastique, rempli de race animalière et humaine en tout genre. Cela colle parfaitement avec l’histoire que l’on nous propose.

À mes yeux, l’un des gros problèmes dans tout cela, c’est la durée du film et son rythme qui est un peu trop haché. Certaines scènes sont parfois un peu longue et sans grand intérêt ou bien d’autres qui veulent nous expliquer les choses, mais de façon beaucoup trop rapide et brouillonne. Pour résumé, la première partie se veut plus calme alors que la seconde est bien plus rapide voir trop. Par contre, c’est au niveau des musiques de Joe Hisaishi que nous sommes servis ! En effet le compositeur des Ghibli, nous donne ici une fois de plus des thèmes magnifiques. Alors oui, il y a effectivement beaucoup de reprises de Ni no Kuni II L’avènement d’un nouveau royaume, mais elles sont tellement d’une qualité exceptionnelle, que c’est un réel bonheur de les retrouver. On remarque aussi l’utilisation d’effets spéciaux en images de synthèse, notamment sur la plupart des véhicules et des créatures.

Si je devais conclure, Ni no kuni est un manga de bonne qualité, qui peut nous faire ressentir des émotions assez fortes. Il faut saluer la présence d’un personnage en fauteuil roulant et qui tient une place importante dans le scénario. On passe un agréable moment et en soi c’est tout ce qui compte.

Papiche