Flash ciné : Soeurs d’armes

Flash ciné : Soeurs d’armes

30 octobre 2019 0 Par Geekollection

 

Soeurs d’armes

Réalisateur : Caroline Fourest

Acteurs : Dilan Gwyn, Amira Casar, Camélia Jordana, Esther Garrel, Pascal Greggory etc…

Genres : Action, Drame

Date de sortie : 9 octobre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

HISTOIRE

Sœurs d’Armes est à la fois un film de guerre et un film dramatique, écrit et réalisé par Caroline Fourest. Il s’inspire notamment de faits réels. Le film relate le parcours de deux jeunes françaises, Kenza & Yaël, qui rejoignent une brigade internationale de femmes, parties se battre contre Daesh aux côtés des combattants Kurdes. Au cours de cette lutte, elles croiseront notamment la route de Zara, une rescapée Yézidie. Toutes issues de cultures très différentes mais extrêmement solidaires, ces Sœurs d’Armes vont rapidement découvrir leur force mais aussi la peur qu’elles inspirent à l’ennemi.

AVIS

Déjà, je voudrais remercier la réalisatrice Caroline Fourest, qui pour sa première réalisation, a mis en lumière ces combattantes. Le rôle qu’elles ont jouées dans ce conflit a été tout sauf anodin, mais bizarrement je n’en avais jamais entendu parler et je ne dois malheureusement pas être le seul. Puis qui dit combattantes dit forcément casting en majorité féminin, et franchement à part le nom de Camélia Jordana, je ne connaissais pas plus que ça les autres. J’ai vraiment été surpris par l’excellente prestation de chacune, notamment celle de Dilan Gwynn. Dès les premières minutes, on est happé par le conflit et les horreurs perpétrées par Daesh mais aussi et surtout par l’immense courage et le sacrifice de ces femmes. On s’attache à elles dès le début et ça ne changera pas jusqu’à la fin notamment en apprenant leurs histoires, aussi touchantes les unes que les autres. La réalisation est vraiment très bonne et cette alternance entre scènes de guerre et dramatique apporte, je trouve, une dimension émotionnelle qui prend aux tripes. De plus, le tout est sublimé par les superbes musiques de Mathieu Lamboley (extrait ici).

Pour finir, le film ne souffre d’aucune longueur, on en redemanderait même davantage bien que la triste réalité des choses est pas toujours facile à encaisser. En résumé, ce film qui est à la fois captivant, touchant, émouvant, poignant et j’en passe, fait qu’on n’en ressort pas indemne. Il est même difficile de ne pas verser quelques larmes tout au long de celui-ci. C’est pour des films comme ça que j’aime autant le cinéma. Je vous conseille vraiment d’aller le voir et surtout de ne pas se fier à toutes les critiques négatives, qui je trouve ne sont pas justifiées du tout !

 

Geekollection