Interview : Kathy’s Arts

Interview : Kathy’s Arts

19 septembre 2018 0 Par Papiche

Bonjour Kathy, heureux de te compter parmi nous, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

« Bonjour. Avec plaisir. Je m’appelle Kathleen. J’ai 31 ans et je suis née à Trappes (78). Je suis en couple depuis 16 ans et pacsée depuis 12 ans. Je vis actuellement dans le Pas de Calais prés de Lens enfin, les Hauts de France comme on dit maintenant ».

Depuis quand l’envie de faire des créations te passionne-t-elle ?

« Tout a commencé en 2013, mon homme jouait à Assassin’s Creed 2 ; à l’époque, je possédais un synthétiseur, je recherchais des partitions sur Youtube et je suis tombée sur la musique « Ezio’s Family »,  j’ai totalement flashé dessus. Sachant que mon mari y jouait, je lui ai demandé si je pouvais essayer et ce fut le drame. J’ai foncé chez Micromania pour aller me l’acheter. Une semaine après, je suis allée me procurer les autres. C’est au moment de passer à la caisse que j’ai rencontrée un jeune homme qui était aussi passionné par ce jeu. Lors de notre échange, j’ai appris qu’il avait crée une série en tant qu’amateur sur Assassin’s Creed. En rentrant, j’y ai jeté un oeil et nous sommes devenus amis. »

« Un jour, il recherchait des figurants et je me suis proposée avec mon mari. Nous jouions le rôle de deux gardes du corps templiers, mais bien avant cela j’avais suggéré à ce jeune homme mon aide pour élaborer des accessoires pour sa série (parchemins, pomme d’Eden, etc…). Le jour du tournage, il m’a demandé si j’acceptais d’être l’accessoiriste officiel de la série. J’ai bien évidemment accepté avec plaisir. Ainsi, tout est parti de là. J’ai conçu les accessoires, apporté mon aide pour des cosplays. En 2014, j’ai franchi une étape en créant ma page sur Facebook. »

Parmi toutes tes créations, laquelle est à tes yeux la plus réussie ?

« Houlala ! Question difficile. Depuis que j’ai commencé mes créations je me suis énormément améliorée sur beaucoup de choses, ce qui fait qu’elles sont maintenant toutes réussies principalement les grosses pièces. Désormais, je travaille sur plusieurs licences (The Witcher, Assassin’s Creed, Shenmue, Game of Thrones et d’autres sur demande).

Sur AC, il y a le disque de Nostradamus, le glaive de Bayek, l’épée que j’ai inventée « Lumière d’Eden » et le coffre d’Anubis. Pour The Witcher, la création « the beetle’s death ». Il y a aussi la table de Gwent, qui m’a donné beaucoup de travail, ainsi que l’épée Aerondight. Plus récemment, j’ai attaqué la saga Shenmue. Ce fut moins compliqué car pour le moment, il n’y a pas beaucoup de création donc à mes yeux tout est réussi dans leurs conceptions. Concernant Game of Thrones, le blason des Tyrell est la plus belle pièce que j’ai confectionnée. »

Quelle est la matière avec laquelle tu as le plus de plaisir à travailler ?

« Scupley et bois médium. Ce sont les deux que j’utilise sur la majorité de mes créations. »

Sur un plan plus personnel, quelle est ta licence de jeu préférée ?

« The Witcher 3. Ce jeu a su dépasser tous les autres. »

As-tu déjà été félicitée par de grands noms dans le domaine du cinéma, vidéoludique ou autres ?

« J’ai été invité à la soirée des 30 ans d’Ubisoft, à cette occasion, j’ai rencontré le grand patron Yves Guillemot à qui j’ai fait cadeau l’une de mes création. J’en avais également offert une autre (dague qui sert à tuer le père d’Élise Delaserre dans Assassin’s Creed Unity) à Ubisoft Montréal, qui a été remise en main propre par mon meilleur ami Assassin’s Geek, qui connait beaucoup de monde chez Ubisoft.

J’ai été invité à un événement Gwent à Lille, par le Community Manager afin d’exposer mes créations sur le jeu et j’ai rencontré la voix française de Philippa Eilhart : Céline Duhamel.

Il y a peu, pour Shenmue, j’ai eu la grande surprise sur Twitter, d’avoir été liée et retweetée par Cédric Biscay (créateur du Magic Monaco, investisseur de Shenmue 3 et ami de Yu Suzuki). Ce n’est peut-être pas grand-chose, mais pour moi cela à son importance. »

Pour terminer, nous te remercions déjà pour le temps que tu nous accordes ainsi que ta confiance, que pouvons-nous te souhaiter pour la suite de ton activité ?

« Hum, être repérée par une société de création, par exemple pour la création de goodies. C’est moi qui vous remercie pour tout le soutien que vous m’apportez. »

 

Merci Kathy pour cette interview. Retrouvez chaque semaine sur le site une création de cette artiste de talent ! N’hésitez pas à passer sur sa page Facebook.

Papiche et Papayou