JAPAN EXPO SUD 10 ANS

JAPAN EXPO SUD 10 ANS

26 février 2019 0 Par Papayou

Ce week-end avait lieu la Japan expo Sud au parc chanot de Marseille. Etalée sur 3 jours, Culturogeek a participé à l’événement, et, nous avons décidé de vous en toucher mots.

Cette manifestation a pour but de divertir un public aimant la culture japonaise mais pas que. On pouvait retrouver des stands en lien avec la cuisine, la web culture, les jeux vidéos, des amateurs de cosplay…

La convention fêtait cette année ses 10 ans d’existence. De ce fait, les organisateurs ont mis le paquet pour séduire nombreux visiteurs. Malheureusement, tout n’était pas parfait.

 

Les points négatifs

Parlons dans un premier temps de l’entrée des visiteurs. Cette année, le staff a décidé de canaliser la foule et de mettre en place des files d’attentes banalisées avec des barrières. Point positif de ce sujet, l’attente se faisait à l’abri du froid, au sein d’un hangar chauffé. La sécurité était plutôt maitrisée. Le point négatif à relever, l’accès pour les personnes handicapées était de même attente, même lieu : pas de coupe file possible, ni d’accès prioritaire.

Secondement, nous avons eu la chance de pouvoir obtenir pour un membre de notre équipe une accréditation presse. Gros bémol, l’entrée pour ce type de priorité se faisait uniquement à partir de 10h (sachant que les pré-ventes rentraient à 9h). Aucune salle « presse » disponible pour pouvoir si on le souhaitait se poser avec un ordinateur, un café pas de coin repos non plus.

 

Le festival, bonheur pour tous

Parlons de cet l’événement. Nous ne pouvons pas critiquer les moyens mis en place pour satisfaire les domaines appréciés de chacun. Les visiteurs en avait pour leur plaisir, leurs yeux mais aussi leurs dépenses. Beaucoup de stands variés. 3 halls ouverts dont un plus au calme accès sur les artisans, les jeunes créateurs, les cosplayeurs et les invités.

Dehors, une zone pour des activités de plein air était proposée (babyfoot géant, combat de sumo….). On pouvait compter de nombreuses zones repas implantées aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Une scène pour les amateurs de karaoké dans le hall principal, permettait de lancer l’ambiance du festival pour les chanteurs « fans » de génériques d’animés.

                         

Côté nourriture, on en avait pour nos papilles. Fastfood, nourriture japonaise, dégustation gratuite de lait yakult mais aussi découverte du bubble tea, un large choix était présent.

                                    

Le célèbre Goldorak était à l’honneur cette année. Une mini exposition de taille réelle sur notre héros donnait la possibilité de poser à ses côtés avec pour fond quelques dioramas.

                                               

Pour un moment relax, pourquoi pas se rendre au sein du jardin zen ou encore direction le palais des congrès pour assister au conférences des visiteurs voir rencontrer des artisans ou jeunes créateurs artistiques.

 

Pour conclure cet article, manifestation gagnante cette année. Le bonheur était au rendez-vous, nous avons beaucoup apprécié le festival malgré quelques aléas. Nous espérons que pour 2020, la Japan expo Sud ne perdra pas de sa qualité ni de son attractivité même si on ne fête pas ses 10 de vie chaque année.

 

Papayou