Project Resistance : Bêta test

Project Resistance : Bêta test

10 octobre 2019 1 Par Harley_JB2

Ce week-end, si vous vous étiez inscrit au Resident Evil Ambassador, vous aviez la possibilité de faire une demande de code pour participer à la BETA de Project Resistance. J’ai pu donc avoir un code et passer mon week-end sur ce jeu qui m’intrigue beaucoup. Fan des opus principaux de Resident evil, je n’ai jamais joué aux Outbreak (depuis l’annonce, beaucoup sont déçus de ne pas avoir un remake de ces jeux-là). Je suis donc assez curieuse de voir ce que renferme ce nouveau jeu.

Une histoire à la Saw

Daniel Fabron qui bosse avec Alex Wesker mène ses expériences, il enferme quatre survivants et les regarde se battre avec ses cobayes. Ça ne vous rappelle rien ? Jigsaw ! Le fou furieux qui enfermait des gens dans une salle et les laissaient s’entre-tuer. Et bien là nous avons un blondinet aux lunettes de soleil qui jouera donc le rôle du « Mastermind ».

 

 

  • January Van Sant : Experte en piratage, elle décide d’enquêter sur le rapprochement entre la filiale Umbrella et le commissariat de Racoon City. Disparut depuis.
  • Valérie Harmon : Chimiste stagiaire chez Umbrella, elle souhaite trouver un remède pour sa colocataire qui souffre de perte de mémoire. Disparut depuis.
  • Tyrone Henry : Pompier de Racoon City il a disparut lors d’une intervention dans un laboratoire d’Umbrella. Déclaré mort.
  • Samuel Jordan : Ancien boxer, il a du tout stopper à cause d’une blessure. Il décide de participer à des expériences en espérant trouver une solution à sa blessure. Disparut depuis.

Chaque personnage à son histoire. Espérons que dans le jeu, nous aurons le droit à plus de détails et pas seulement quatre persos avec trois lignes d’histoire. Vous avez deux façons de jouer. Lors de vos recherches de parties, vous avez le choix entre Aléatoire, Mastermind ou Survivants. Parlons déjà des survivants. Vous voilà dans le salon d’attente et vous avez le choix entre vos quatre survivants (faites vite car premier arrivé, premier servis). Chacun des héros à ses propres spécialités.

  • January : Pirate les camera,
  • Valérie : Soigne l’équipe,
  • Tyrone: Encourage la team et frappe fort,
  • Samuel : Use de ses points d’acier.

 

 

Vous avez choisi votre personnage, il est temps de survivre maintenant. Vous arrivez dans une map (choisi par le Mastermind) et allez devoir survivre « en équipe ». Car oui dans ce jeu plus vous êtes soudé plus vous avez de chances de vous en sortir. Si un de vos coéquipiers meurt, vous prenez un malus temps, si vous le sauvez une fois au sol, vous gagnez un bonus  qui n’est pas négligeable. Pour sortir d’une salle et les valider, vous devez « impérativement » être tous les quatre et donc ne laisser personne au sol. Pas de panique, si vous mourrez, vous ré-apparessez mais malheureusement avec des secondes en moins et dans ce jeu le temps est important. Vous avez trois zones à faire pour survivre et autant vous dire que ce n’est pas du gâteau. Vous devez trouver les pass pour franchir la porte et gérer les apparitions de cobaye créées par le maître du jeu.

Passons à Daniel, alias le Mastermind. Votre salon d’attente est bien différent, vous prenez connaissance des monstres que vous allez débloquer dans les différentes zones. Sur le bêta, nous n’avions qu’une map et nous pouvions avoir la croupière dans la zone 2 et le soldat blindé en zone 3. Et bien sûr la possibilité de jouer le fameux Mister X. Bref, après avoir pris connaissance des créatures et après avoir sélectionné la configuration (l’endroit des pass, des caméras et des monstres de base) vous allez pouvoir commencer à jouer.

 

 

Votre rôle est assez simple, vous collectez des données sur vos survivants face à vos cobayes. Mais pour ça, il faut qu’ils aient peur et qu’ils aient ce besoin de vivre. Alors, il va falloir poser des pièges sur leurs routes et contrôler vos monstres afin d’attaquer vous-même les survivants par le biais d’un licker ou d’un zombie. Aux quatre coins des pièces vous avez des caméras, à vous de jongler de caméra en caméra pour observer ce qui se passe et pouvoir agir dans chacune des pièces. Vos pièges sont représentés sous forme de carte avec un coût en énergie. Vous pouvez poser des mines, des pièges à mâchoire, mais aussi des créatures comme des cerbères, des zombies, des zombies rampants ou bien evidemment des lickers. Vous avez aussi des cartes pour booster vos monstres mais aussi des économiseurs d’énergie. Bref à vous de mettre en place une stratégie afin de ralentir les survivants et de les séparer. Vous pouvez éteindre la lumière pour les surprendre et verrouiller des portes afin qu’ils perdent du temps à les ouvrir pour sortir.

 

 

Du bon et du moins bon

N’ayant jamais vraiment joué à ce genre de jeux (hormis Left 4 Dead qui reste tout de même très différent), je reste assez surprise du principe qui n’est pas trop mal. Que vous soyez Mastermind ou survivant, le stress du temps est bien présent et c’est ça qui vous met dans l’ambiance. Quand le tyran vous coûte énormément d’énergie, vous hésitez à le sortir car il faut le placer au bon endroit et au bon moment afin d’exterminer la team aux quatre coins de la map et prendre le dessus. Petit point négatif, la maniabilité. Tirer au pistolet est assez simple mais dès qu’on est au corps-à-corps (Tyrone, Samuel, les zombies) c’est tout de suite plus compliqué. Il n’y a aucun viseur et on se retrouve à souvent brasser de l’air. Après quelques heures de jeux on va vite pouvoir s’améliorer. Pour cela, remercions l’armurerie. Au fur et à mesure de la map, vous récupérez des crédits Umbrella qui vous permettent d’acheter dans des coffres : des munitions, des herbes et des armes. Si par malheur vous vous retrouvez avec un perso que vous n’aimez pas niveau gameplay, vous pouvez changer d’arme. Il semblerait aussi que sur la map, les items qui traînent sont uniques. Si vous prenez une plante sur un carton, vos coéquipiers ne pourront pas la prendre. Alors apprenez à partager surtout.

 

 

Mon avis 

Un week-end m’a suffi pour jouer à cette Beta. Si le concept du jeu m’amuse bien, je sens qu’il va vite devenir redondant. Sur cette version nous ne pouvions pas rejoindre un ami lors d’une manche et d’après les dire de quelques connaissances du jeu, ils n’ont pu jouer ensemble qu’une seule fois. J’espère vraiment que dans la version officielle, il y aura l’onglet « rejoindre un ami » car autant vous dire que sinon le jeu va sombrer. Lors d’une manche je me suis retrouvé devant la porte avec deux autres survivants et on attendait que le quatrième arrête de visiter toutes les salles pour ouvrir la porte. Autant vous dire que le Mastermind a fait apparaitre un tyran, un licker et trois chiens juste devant nous.

Et c’est là où je veux en venir ! Car il y un autre point noir. Placer des monstres c’est marrant, mais dans une pièce de cinq mètres carré, poser un rampant, un licker et le tyran, excusez-moi c’est du grand n’importe quoi. Je l’ai fait histoire de voir si nous avions une limite de monstre par salle et bien non. C’est la foire aux créatures vous pouvez tout balancer dans une micro-pièce et regarder les survivants mourir. Si côté Maître du jeu c’est marrant, côté survivant c’est très agaçant. Mon avis se résume donc à : c’est un bon jeu entre potes mais à moins d’avoir des challenges ou des récompenses (débloquer des map, des persos, des compétences), le jeu va vite vous ennuyer. Attendons de connaître le prix mais ce qui est sûre c’est que si le jeu est au tarif plein (70 euros), c’est un grand NON.

 

 

Points forts :

  • Un concept sympa,
  • Le mastermind peut en vocal vous lâcher des petits mots,
  • Un panel de créatures intéressant (espérons avoir les hunters, Nemesis et autres monstres emblématiques),
  • Un système de Ranking et de point d’expérience qui vont permettre d’améliorer vos héros.

Points faibles :

  • Gaming brouillon à cause du temps (on prend pas le temps d’observer les obstacles et autres éléments du jeu),
  • Pas de possibilité de rejoindre un pote sur la Béta (espérons un changement dans le jeu),
  • Un gaming lourd au corps à corps,
  • Pas de limite de monstres dans les pièces (la foire aux monstres va vite agacer les joueurs),
  • Ça aurait été sympa un mode pour jouer les anciens héros (un peu en mode « the Mercenaire »).

Voilà pour ce test de la Beta, espérons que nous aurons des surprises dans le vrai jeu final.

Harley_JB2