Test : Age of Wonders : Planetfall (PS4)

Test : Age of Wonders : Planetfall (PS4)

5 août 2019 0 Par Papiche

Licence ultra connue des joueurs PC, Age of Wonders est de retour dans un épisode appelé Planetfall. Quasiment 5 années ont passées depuis l’opus numéro 3. Plutôt connu pour se dérouler dans un univers fantastique-médiéval, cette épisode prends place dans un genre totalement futuriste. Adieu Orcs, elfes, dragons et autres. Ce changement de route vaut-il le coup ? La réponse dans notre test !

 

Dans une galaxie lointaine !

 

Pour son changement de cap, Age of Wonders ne change que son époque. Au début le contraste est assez surprenant. Se retrouver à côtoyer des robots, des humains en armure et blaster ou carrément des sortes de quadripèdes façon Starship Troopers peut surprendre. Nous sommes bien loin des conflits entres elfes et orcs !

L’ambiance est au rendez-vous avec des maps assez colorées et bien garnies. Les différentes factions proposées sont au nombre de six, Vanguard, Amazone, Kir’ko, Dvar, Assembly et Syndicate. Ceux-ci se retrouvent a explorer les restes de l’empire de la Star Union qui a été détruit par un cataclysme. Le jeu se veut toujours tactique au tour par tour, sous fonds de compétences militaires, recherches scientifiques et surtout de la diplomatie. De la pure stratégie qui a fait le succès de la licence par le passé. Les affrontements peuvent s’effectuer de manière automatique mais aussi manuelle avec une vision de vos troupes et du champ de bataille. Il est assez surprenant de pouvoir gagner avec un nombre de troupes moins élevé que votre adversaire, l’importance de votre stratagème est essentiel à la victoire.

Côté gestion, là aussi tout est classique et ne change pas vraiment des épisodes précédents. A chaque tour vous explorez la map afin de découvrir et fonder de nouvelles civilisations et augmenter vos ressources. Nous retrouvons vite nos bases, mais on pourra reprocher un nombre d’informations affichées à l’écran beaucoup trop conséquent (surtout quand l’aide est activée). Il vous faudra du temps afin d’assimiler le gameplay. Il y a beaucoup de lecture, la patience est de mise.

 

 

Un voyage intersidéral.

Age of Wonders Planetfall propose plusieurs modes de jeu différents. Le tout premier est un mode campagne qui est plus accès dans la gestion de votre faction. Les missions sont plus scénarisées évidemment. Le second mode est un genre plus classique. Vous choisissez votre map, et vous en configurez tous les détails. La taille, le contenu ainsi que différentes règles et handicapes si vous le souhaitez. Bien sur vous devrez sélectionner la race de votre choix mais la subtilité ne s’arrête pas ici. La personnalisation de votre commandant est présente dans le jeu. Elle n’est certe pas dantesque mais vous y trouverez de quoi faire. Une fois que tout est mis en place, à vous de conquérir la planète et de devenir le seul survivant (avec des alliés ou pas). Le troisième mode est tous simplement le online. Vous affrontez d’autres joueurs en quête de leur terre !

Le jeu se veut complet et on sent que le style est totalement maitrisé par le développeur. Les technologies à débloquer, l’évolution de votre faction, l’aspect tour par tour stratégie, nous sommes bien dans un Age of Wonders. Il faut tout de même avouer que l’aspect futuriste omniprésent est un choix osé. Le côté médiéval-fantaisie manque beaucoup et cela se ressent après plusieurs heures de jeu. Il y a comme un manque de quelque chose. Si vous n’êtes pas fan de science-fiction vous n’y trouverez pas de réel plaisir.

 

 

Ou se le procurer :

Age of Wonders Planetfall ici

 

  • Scénario
  • Graphisme
  • Gameplay
  • Bande-son
2.8

Les notes

Les points forts :

  • Gameplay maitrisé
  • Choix des factions
  • La stratégie et la diplomatie omniprésentes
  • Chaque map est aléatoire

Les points faibles :

  • Genre futuriste qui ne marque pas
  • Les musiques
  • Pas de VF audio
  • Peu mieux faire graphiquement