Test : Amazon Echo

Test : Amazon Echo

16 novembre 2018 0 Par Papayou

Depuis quelques mois, nous sommes en test d’Echo, l’enceinte connectée de chez Amazon. Cette enceinte contrôlée par la voix existe en trois formats :

 

    

 

Les fonctionnalités

 

Grâce à ses services, elle permet d’écouter de la musique, répondre à nos questions, passer des appels, recevoir et envoyer des messages, donner des informations…

Nous avons pu tester plusieurs de ses services.

Echo en tant qu’enceinte musicale : Pour pouvoir écouter de la musique, il faut dans un premier temps avoir un compte sur un streaming musical comme DEEZER, SPOTIFY… Ensuite, lorsque vous souhaitez écouter un morceau, il suffit de s’adresser à votre enceinte en lui demandant « Echo lance Kendji Girac sur Spotify ? par exemple. L’enceinte annonce le contenu aléatoire des pistes et ensuite la musique suit.

Il est possible de régler le volume à distance en demandant juste de l’ajuster à 3, 5 ou autre niveau de sonorité.

Echo en tant que livre de cuisine : Parfois on galère tous à trouver comment faire tel ou tel plat. Grâce à Echo, nous pouvons lui demander de trouver une recette. Elle annoncera les ingrédients à avoir sous la main, ainsi que l’exécution de la recette pour pouvoir se régaler. Il est possible de mettre pause pour avoir le temps de préparer correctement le tout.

Echo en tant qu’horloge, service météo, bulletin d’informations : Avec Echo, restons au courant ! Avec un choix d’applications basées sur les informations quotidiennes lors du paramétrage de votre enceinte, Echo peut vous donner les informations du jour, éphéméride, météo ou encore l’heure si vous en avez besoin.

Echo en tant que divertissement ponctuel : Avec Echo, les enfants peuvent jouer au célèbre jeu AKINATOR, écouter des blagues, des charades ou des devinettes. C’est plutôt sympathique mais, ce que préfère les enfants c’est quand même s’adresser à Echo directement.

Echo en tant que relais bluetooth : Il peut arriver que vous souhaitiez écouter votre musique autrement que sur l’enceinte écho. Pour cela rien de plus simple, une simple liaison bluetooth avec l’appareil concerné et le tour est joué. Autre faculté, du côté des luminaires compatibles, à vous de gérer les lampes de votre domicile via la voix.

 

Les points négatifs

 

Comme tout produit high-tech connecté, Amazon Echo n’est pas sans défauts. Cherchant a rivaliser avec les autres enceintes sur le marché (tels que la Google home ou bien le HomePod d’Apple), on constate que le revendeur a encore un long chemin a parcourir afin d’atteindre le niveaux de la concurrence qui est bien installé.

 

Les mises à jour nocturnes intempestives : Il est fort appréciable de voir un produit, suivi par son constructeur via des mises à jour assez fréquentes. Le problème étant le moment de la journée où elles s’effectuent. En effet, elles ont tendance à s’effectuer en pleine nuit. Vive la joie d’un éclairage soudain ou de vous faire réveiller par la douce voix de l’assistante vocal.

L’ajout de fonctionnalités via les skills : Ce point n’est pas totalement négatif. Le système de skills est très intéressant car, il permet aux éditeurs tiers de pouvoir sortir des applications et, de les installer sur l’enceinte via l’application. Le problème est donc qu’il faut passer par ce système pour pouvoir élargir les capacités d’Echo.

La difficulté de compréhension : C’est le gros soucis du produit à mes yeux. L’enceinte a tendance a devoir vous faire répéter les phrases que vous lui dites. Notez aussi qu’elle peut se déclencher en fonction d’un bruit environnant proche de son appellation.

Des réponses parfois simples impossible à avoir : Les limites de réponse d’Echo sont parfois assez frustrantes. Afin de comprendre mieux voici un exemple : « Echo, en quelle année, est né Hans Zimmer ? »  » Désolé, je ne sais pas ». La difficulté n’est pas très haute, une recherche sur Wikipédia et le tour est joué.

La perte de connexion : Coupure d’électricité, panne du réseau internet et, tant d’autres aléa de la vie ne font pas bon ménage avec Echo. Le cercle rouge se forme sur l’appareil et l’assistante vous signale qu’elle n’arrive plus à se connecter au réseau internet. Pour mettre un terme à ce soucis, vous aurez obligation de vous rendre sur l’application de votre smartphone ou PC afin de procéder à une re-synchronisation. Autant vous dire, que cela est laborieux et que cela peut vite tourner à la crise de nerf.

 

Conclusion

 

Amazon Echo est une enceinte proposant les fonctionnalités que l’on attend pour ce type de produit. Arborant un design sobre et efficace, elle arrive à se fondre sur un meuble en toute discrétion apportant une certaine touche de luxe à votre maison. Avec différents tarifs proposés, elle offre une accessibilité à toutes les bourses et donc, de ce fait, se faire un nom dans le domaine. Il reste, cependant, énormément de chemin à parcourir, afin de pouvoir arriver au niveau des concurrents.

Pour résumer, Echo reste une bonne enceinte avec assistance vocale. Elle possède quelques défauts mais, elle a le mérite de vouloir évoluer dans l’avenir pour notre plus grand plaisir.

 

Papayou & Papiche