Test : Blacksad Under the Skin (One)

Test : Blacksad Under the Skin (One)

23 décembre 2019 1 Par Papiche

Blacksad Under the Skin

Sortie : 5 novembre 2019

Genre : Aventure

Développeurs : Microids

Editeurs : Pendulo Studios

Distributeur : Microids

 

 

 

 

 

INFOS

 

Blacksad est un jeu d’aventure tiré de la bande dessinée de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido. Réalisé par Pendulo Studios, auteur de Runaway ou encore Yesterday, nous retrouverons John Blacksad, détective privé, ainsi que ses diverses péripéties.

LE TEST

Je n’attendais pas particulièrement Blacksad en cette fin d’année 2019. Mais lorsque Microids m’a contacté afin de tester le jeu, je me suis empressé de m’y plonger. La bande dessinée m’était totalement inconnue et c’est donc empli de curiosité que j’ai découvert cet univers. L’histoire ce déroule dans la grande ville de New York dans les années 50, et chose assez spéciale, les habitants sont… des animaux. Notre héros est un chat noir répondant au doux nom de John Blacksad, détective privée de sa profession. Il est décrit comme un ancien militaire ayant choisi ce métier si particulier, ce qui lui colle parfaitement à la peau, car il est assez solitaire, sombre voir désabusé. Nous allons l’accompagner dans une enquête concernant la mort d’une personne et découvrir qu’un plus grand complot sera mis en lumière.

Dès les premières heures de jeu, on peut constater plusieurs points positifs. Premièrement, des votre partie lancée, on vous propose un didacticiel si vous n’êtes pas des habitués du genre. Si vous avez déjà joué à des jeux Teltalle games, vous posséderez déjà une bonne expérience dans le domaine. En effet dans ce style de jeu, vos réponses et actions influent sur le déroulement de l’histoire. Réflexion rapide, concentration et dextérité sont donc les maîtres mots. Lors des dialogues ce fut un bonheur de constater que le jeu dispose d’une version française intégrale audio. Tous les personnages ont été doublés par un comédien de doublage et en tant que fan de VF, c’est un gros point fort à mes yeux. Au niveau des graphismes, le jeu possède un certain style assez agréable à l’œil. Le problème étant la présence de clipping et popping intempestif. Certaines textures n’arrivent carrément pas à charger, même malgré les temps de chargements. Les animations faciales des personnages et les déplacements ne sont pas top. Les mouvements de Blacksad sont assez rigides et lourds, on peut quasiment le comparer à un robot. Hormis ces défauts, le jeu arrive à dégager une ambiance polar grâce aux musiques ambiantes qui sont d’une très grande qualité. Les airs de Jazz collent parfaitement à ce qui se passe à l’écran.

L’histoire est vraiment prenante, si vous aimez les enquêtes, vous serez servis même si parfois retenir le nom de tous les personnages est un poil assommant. Au final en prenant son rythme et en assemblant tous les morceaux avec les divers éléments de notre investigation, une sensation de réussite personnelle est bien présente. Pour en revenir à certains personnages, certains sont mieux réussis que d’autres. Même chose pour les dialogues, il y en a des croustillants et d’autres plutôt inutiles. Le jeu aborde aussi des thèmes très sérieux ce qui est assez rare. La violence de cette époque et les gros problèmes de racisme sont monnaie courante.

Pour conclure, Blacksad est un bon jeu d’enquête façon Quick Time Évent. Proposant une histoire fascinante et une ambiance au rendez-vous, nul doute qu’il trouvera ses fans. Malheureusement il souffre d’énormément de soucis techniques et de bugs en tout genre ce qui pourra en refroidir plus d’un. Mis à part cela, c’est un bon cru de cette fin d’année.

Ou se le procurer :

Blacksad ici

 

Papiche

  • Scénario
  • Gameplay
  • Graphisme
  • Bande-son
3.5

Les notes

Les points forts :

  • Un bon scénario
  • Les doublages de la VF
  • L’ambiance Jazz et les années 50
  • Les déductions et mécaniques de jeu

 

Les points faibles :

  • Les déplacements de Blacksad
  • Les tonnes de bugs et les problèmes techniques
  • Des choix illusoires