Test : Ghost of Tsushima (PS4)

Test : Ghost of Tsushima (PS4)

28 juillet 2020 0 Par Moonlight

Un mois après la sortie de The Last of Us Part II, Sony et sa PS4 nous propose un dernier AAA exclusif avec Ghost of Tsushima. Développé par le studio Sucker Punch, à qui on doit entre autre InFamous, le jeu va ici nous plonger dans un univers samouraï pour notre plus grand plaisir. Dernier gros hit en vue ou bien flop ? Verdict dans notre test garanti sans spoils.

 

Dans la peau d’un Samouraï 

Vous en aviez rêvé durant des années, Sucker Punch l’a fait ! Dans Ghost of Tsushima, on a donc le plaisir et l’honneur de se glisser dans la peau de Jin Sakai. Un samouraï de l’île de Tsushima, qui va s’opposer à une invasion Mongole. Voilà les grandes lignes du jeu. Simple ? Peut-être mais nous y reviendrons.

On se retrouve donc dans un univers du Japon féodal, au 13ème siècle plus précisément. Et autant vous le dire d’emblée, le jeu à peine lancé, mais que c’est beau. La PS4 Pro sur lequel le titre est donc testé nous en met une fois de plus plein la vue et on savoure. On se dit que pour la dernière grosse cartouche de cette génération, Sony et sa machine sont plus qu’à la hauteur. Forcément on s’imagine déjà ce que le titre aurait donné sur la future PS5 et on peut penser qu’un futur portage aura lieu tant le jeu depuis sa sortie explose les ventes.

Mais revenons à nos moutons, enfin plutôt nos samouraïs, qui sont aux alentours de 80 et qui vont donc tenter de faire face à l’armée de Khotun Khan, le chef Mongole. Autant vous dire que le combat est perdu d’avance, mais que notre héros Jin Sakai n’a pas dis son dernier mot après la défaite cuisante qui sert d’introduction. Ce dernier va devoir trouver des alliés pour aller libérer son oncle, l’occasion parfaite pour découvrir et explorer l’île de Tsushima.

ghost-of-tsushima

Une claque triple A

Sucker Punch a mis les petits plats dans les grands pour que votre expérience de jeu soit au top du top. Parcourir l’ile à dos de votre monture, à pied, ou encore en escaladant, tout est propice à être admiratif du travail des développeurs. Le level design est tout simplement somptueux. Les décors, les jeux de lumière, l’ambiance, la musique, tout est parfait. Pour renforcer l’immersion, l’équipe a opté pour un ingénieux système : le GPS par le vent. Dans Ghost of Tsushima, pas de repère à suivre sur une boussole, vous allez devoir suivre le sens du vent pour accéder à l’endroit désiré. Et ça, c’est vraiment une très bonne idée, qui renforce vraiment l’immersion dans ce Japon féodal.

On ne peut rédiger ce test sans parler de la bande-son qui est un délice pour les oreilles. Les musiques se savourent comme des petits bonbons et renforcent elles-aussi notre sentiment de camper un samouraï. On se retrouve donc bien souvent à se promener sur l’ile juste pour le plaisir de la balade en écoutant l’ost et en récoltant nombre de ressources qui vous permettront d’améliorer votre équipement.

ghost-of-tsushima

C’est beau … et c’est tout ?

Passons maintenant aux aspects négatifs du jeu. Car hélas, il y en a et on ne peut les nier. En premier lieu, le fonctionnement du jeu en lui même est très vite répétitif. On se retrouve à explorer, à faire des quêtes annexes ou non, à infiltrer des camps mongoles, tuer tout ce qui bouge et … recommencer.

Les quêtes sont assez simplistes dans leur écriture, ce qui dessert tout l’aspect immersion du titre de Sucker Punch. Les personnages rencontrés manquent de charisme, et les dialogues peinent eux aussi à nous faire ressentir un souffle épique. Bref, on s’ennuie rapidement point de vue scénario. Quel dommage ! Un mot aussi sur la non possibilité de vérouiller un adversaire quand vous êtes au combat, ce qui donnera lieu à des combats souvent brouillon lorsque les ennemis seront nombreux. Dommage !

 

L’Avis de Moonlight 

Ghost of Tsushima avait la lourde tâche de passer après la sortie de The Last of Us Part II. Forcément, si vous avez joué au chef d’oeuvre de Naughty Dog, vous risquez de vous retrouvez sur votre faim côté histoire. Mais le titre de Sucker Punch se laisse savourer avec un level design époustouflant et le plaisir de se retrouver dans la peau d’un samouraï. Un jeu donc à savourer, sans prise de tête, en attendant les prochains AAA qui arriveront sur PS5 donc !

Moonlight