Test : Harvest Moon Lumière d’espoir (Switch)

Test : Harvest Moon Lumière d’espoir (Switch)

11 novembre 2019 1 Par Papiche

Harvest Moon : Lumière d’espoir 

Sortie : 25 octobre 2019

Genre : Simulation de vie, Gestion

Développeur : Rising Star Games

Editeur : Natsume

Distributeur : Koch Media

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INFOS

Titre qui célèbre les 20 ans de la série dans lequel votre héros cherche à prendre un nouveau départ et décide ainsi de commencer une nouvelle vie, ailleurs, par-delà les mers. Seulement durant votre périple, votre navire fait naufrage et vous vous échouez sur les côtes d’une petite ville côtière. La ville déserte, vous aurez pour mission d’aider les villageois à reconstruire la petite bourgade côtière tout en vous occupant parallèlement, comme dans les autres opus, de vos plantations.

LE TEST

Après un test sur Stranded Sails, nous revoilà  pour un jeu du même genre, Harvest Moon. Une saga qui fête ses 20 ans avec cet épisode. Ce style de jeu se marie très bien avec la console portable de Nintendo, comme une sorte d’alchimie, un aspect mignon qui permet de se détendre au coin du feu la Switch en main.

Le jeu commence en vous proposant de choisir entre un personnage masculin ou féminin. On regrette tout de suite une absence totale de personnalisation de votre avatar. Bien que dans ce genre de jeu, ce ne soit que secondaire. Vous vous réveillez après avoir été récupéré sur une rive, dans une petite maison en présence d’une jeune fille, qui vous explique qu’une grosse tempête a touché l’île. Le phare n’est plus allumé et les habitants ont fui, car le déluge a tout détruit sur son passage.Celle-ci vous propose de vous installer dans une vieille ferme, totalement laissée à l’abandon avec un terrain quasi impraticable pour fonder vos agricultures. Il faut s’armer de patience dans Harvest Moon car on constate très rapidement que les lieux sont assez grands et que vous croiserez beaucoup de choses. En effet, beaucoup de maisons délabrées, de ponts ravagés et de terres en mauvais état sont à rapporter. Vous avez du boulot ! Au cours de votre aventure, vous tomberez sur des tablettes ayant un lien avec le phare. Celles-ci auront une très grande importance afin de ramener la lumière sur l’île et par conséquent apporter la joie et la prospérité sur l’ensemble des habitants et des cultures.

Lors des premières heures du jeu, il faut s’accrocher. Le rythme est très lent et le jeu ne vous propose que très peu de possibilités. Les outils qui vous sont donnés sont peu efficaces et vos liens d’amitié peu nombreux. Patience est le maître mot, dites-vous que tout ira mieux lorsque la ville sera reconstruite. Vos plantations prendront de l’ampleur et vous arriverez à vous faire un petit compagnon animal. Vos cultures sont le centre névralgique dans Harvest Moon. En effet, grâce à elles, vous gonflerez vos finances par la revente, aussi bien via un vendeur ou les différentes caisses présentes sur toute l’île. Vos animaux seront tous vos amis, car oui, disons le tout de suite notre fermier ne mange pas ses animaux, ô grand jamais !

Concernant les villageois, chacun dispose de sa propre aptitude. Libre à vous de vous lier d’amitié ou bien plus encore. Une petite sortie à la fête du village main dans la main ? Pourquoi pas, il n’y a pas que « L’amour est dans les prés » après tout. L’aspect de la population n’est pas exceptionnel, leurs expressions faciales de premier abord sont assez froides. Mais avec un peu plus de dialogue, ils finiront par se détendre et arborer une humeur plus rassurante envers vous.

Harvest Moon Lumière d’espoir n’est certes pas un jeu au graphisme impressionnant. Mais ses possibilités sont sympas, on prend plaisir après quelques heures à s’occuper de notre ferme toute neuve. Au fil des quêtes, l’histoire défile et cela rajoute du plaisir au jeu. Les mécaniques de jeu sont d’une simplicité affligeante et les plus jeunes peuvent y jouer sans soucis. Nul doute que le jeu saura se faire son petit succès sur la console de Big N.

Ou se le procurer :

Harvest Moon Special Edition ici

Harvest Moon Complete Special Edition ici

 

Papiche

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Scénario
  • Gameplay
  • Graphisme
  • Bande-son
2.5

Les notes

Les points forts :

  • Un jeu détente
  • L’histoire
  • La taille de l’île
  • Gameplay

 

Les points faibles :

  • Début difficile voir ennuyeux
  • DA des habitants
  • Musiques pas marquantes