Test : Judgment (PS4)

Test : Judgment (PS4)

16 juillet 2019 0 Par Papiche

Dernière exclusivité de la Playstation 4, Judgment est le nouveau jeu du studio Ryu Ga Gotoku. Le jeu est considéré comme un spin-off de la licence Yakuza, série mondialement connue et souvent considérée comme la digne héritière de Shenmue. Ici l’ambiance est portée sur le monde de la justice, de l’enquête et du jugement ; Passons à notre avis.

 

Objection ! Elémentaire mon cher Tak !

Dans Judgment vous incarnez un ex-avocat répondant au nom de Takayuki Yagami. Sa vie bascule après qu’un de ses clients soit accusé d’avoir tué sa petite amie alors qu’il venait d’être acquitté. Notre héros totalement dévasté, décide de mettre un terme à sa carrière et choisi une reconversion en tant que détective privé. Ce choix de carrière ne sera pas de tout repos car la ville de Kamurocho est en proie au multiples délits. Meurtres, clans, Yakuza, vols et tant d’autres infractions vont venir lui mener la vie dure.

C’est l’un des gros points forts du jeu, une histoire vraiment excellente mêlant divers rebondissements. Nous sommes complètement prit par les événements qui s’y déroulent. Ajoutons à cela un casting de qualité, les personnages ont tous été travaillés et on s’y attache. Bien sur vu le nombre important de protagonistes, il est difficile de ne pas se mélanger au début. Il y a des visages qui marquent comme par exemple le Yakuza Kyohei Hamura (son visage a d’ailleurs été modifié suite à l’arrestation de l’acteur qui prêtait ses traits).

 

 

Un gameplay ultra varié.

Parlons du gameplay et des possibilités offertes par ce Judgment. Tout d’abord les combats : n’ayant jamais touché un jeu de la saga Yakuza, la surprise fut grande. En effet, ils sont top ! Vous avez à votre disposition deux styles d’art afin de venir à bout de vos assaillants, le Tigre (favorisé pour les combats face à une seul personne) et la Grue (plutôt interessant pour les groupes). Les chorégraphies sont époustouflantes et les coups portés sont assez violents. A force que vous donner des coups et que vous accumulez des combos, votre jauge EX se remplie afin de pouvoir placer des actions à la mise en scène très réussie. L’utilisation d’objets environnents peut vous sortir parfois d’une mauvaise passe tout comme les sauts sur un mur qui sont assez éfficaces.

Certes les acrobaties sont dignes d’un film d’art-martiaux, mais Tak reste tout de même un détective privé, ce qui veut dire aussi qu’il doit être calme et réfléchit. Ce qui nous amène à une autre facette du jeu : l’espionnage. Plusieurs fois vous devrez enquêter et suivre des personnes sans vous faire repérer en vous fondant dans le décor qui vous entoure. Dans ce genre de situation l’IA n’est pas très futée mais cela reste quand même sympa manette en main. Notre héros possède aussi des outils qui l’aide dans ses péripéties, son smartphone étant le principal objet dont il se sert le plus. Grâce à celui-ci , vous pouvez par exemple consulter la map, contrôler un drône, voir votre inventaire ou encore jeter un oeil sur vos dossiers et missions en cours.

Le jeu inclus un élément bien connu des joueurs de Shenmue à l’époque : les QTE. Ces actions contextuelles sont présentes lors des poursuites en pleine rue et parfois en pleine cinématique. La nostalgie est donc bien présente ! Vous pouvez aussi améliorer vos aptitudes via des points PA. Ces points d’actions permettent à Yagami d’apprendre de nouvelles techniques de combat, améliorer votre drône ou faciliter vos séances de crochetage par exemple.

 

 

Des tas de possibilités et du moins bon.

Il faut le redire ce Judgment fait énormément penser à un Shenmue de part ses possibilités et sa conception. L’exemple le plus concret est la présence d’un Club SEGA. Ce lieu est rempli de bornes d’arcades, auquel vous pouvez jouer ! Et oui nous pouvons dire qu’il y a un jeu dans le jeu. C’est un réel plaisir de pouvoir faire quelques parties de Virtua Fighter par exemple.

La ville est peuplée de vie, vous croiserez un nombre conséquent d’habitants lors de vos balades. Alors certes, tout n’est pas parfait sur ce point, car c’est assez bizarre de voir des gens marcher tel des robots cherchant à vous éviter sans entrer en contact. Mise à part ceci, c’est très agréable de lire ce que les gens disent et l’humour est omniprésent. Certaines quêtes annexes sont à mourir de rires ! Lors de vos visites dans les restaurants ou autres boutiques (vous pouvez acheter de la nourriture afin de vous soigner) vous ferez la rencontre de PNJ qui se lieront d’amitié avec vous.

Enfin le plus bel atout de ce Judgment est sa traduction en français sans être censurée ! C’était une grande crainte car depuis 2005 la série des Yakuza n’avait plus été traduite dans notre langue faisant fuir une majorité de joueurs allergiques à l’anglais. On espère que cette expérience fera réagir le studio dans ses futures productions ou remakes.

 

 

Ou se le procurer :

Judgment ici

Ci-dessous voici ma découverte vidéo lors d’un stream. La qualité n’est pas très bonne du fait des conditions de tournage. La forte canicule ainsi qu’une connexion internent capricieuse. 

 

Papiche

  • Scénario
  • Graphisme
  • Gameplay
  • Bande-son
4

Les notes

Les points forts :

  • Une enquête passionnante
  • Mise en scène au top
  • Des combats très plaisant
  • Une VOSTFR de qualité
  • Une bonne durée de vie
  • Les tas de possibilités

Les points faibles :

  • Clipping et popping
  • Animations assez robotique
  • Zone un peu petite à explorer