Test : Tropico 6 (PC)

Test : Tropico 6 (PC)

9 avril 2019 0 Par Harley_JB2

Ce test a été effectué sur la version BETA du jeu.

Nous voici sur le test de Tropico 6. Cinq ans après la sortie du 5ème opus, nous revenons en mode dictateur dans les caraïbes.
Votre première mission que vous allez accepter bien sur c’est de prouver à la couronne que vous êtes une fidèle colonie et qu’elle peut compter sur vous. Rapidement vous découvrez trois îles où il va falloir évoluer durant l’ère coloniale pour réussir cette première mission. Même si vous êtes accompagné durant ce début de jeu, je vous conseille tout de même (surtout si vous n’avez jamais joué aux Tropico) de faire le didacticiel afin de vous familiariser avec les différents outils de gestion.
Vous allez vite constater que la base d’un jeu de gestion est là et vous allez aussi vous dire qu’au bout d’une heure vous allez vite vous lasser…et pourtant….

Une gestion complète.

En tant que dictateur et chef de cette île, vous ne pouvez pas sortir le transat et fumer un cigare au calme. Vous allez devoir gérer votre réputation auprès de votre peuple, des révolutionnaires, et des alliés. Pour cela, il faut veiller au taux de satisfaction de votre tribu, à la bonne gestion de votre commerce et satisfaire les nombreuses demandes sous les différentes ères.
Si le début est assez calme, rapidement vous aller devoir sortir votre skill «meilleur organisateur» car pour réussir vos missions il va falloir gérer vos sous et votre temps.

Et la différence avec Tropico 5 ?

 

 

C’est la question qui revient souvent. Si on a Tropico 5, est-il utile de prendre le 6 ? Quelles sont les différences ?
Il a souvent été reproché à Tropico 5 un manque de liberté. Pour beaucoup de joueurs, l’impression d’être passif se faisait ressentir et donc forcément on s’ennuie très vite. Ce n’est pas ce que j’ai ressenti dans ce 6ème opus. Je suis sûrement passé à coté de pas mal de choses et je prend encore plaisir à en découvrir. Si comme dans tout jeu de gestion, vous construisez des bâtiments, veiller à la satisfaction du peuple, ici vous pouvez aussi choisir la voie de votre île. Une île aux valeurs conservatrices, penser au peuple avant ou bien en faire une île à touristes avec des hôtels haut de gamme, des opéras pour riches touristes et un peuple esclave, bref à vous de choisir et d’en assumer les conséquences.

 

 

Vous l’aurez compris, à la différence de Tropico 5, vous disposez de multiples choix.

Mais pas que :

Si les missions vous fatiguent un peu, rien ne vous empêche de lancer le mode bac à sable histoire de vous entraîner ou même de vous éclater à créer la plus belle île du monde. Vous avez aussi la possibilité de vous amuser avec le mode multi-joueurs où il faudra partager l’île avec un autre joueur. Vous vous doutez bien que cela fini souvent en guerre et là tous les coups sont permis alors ne lésinez pas sur la création de fort pour défendre votre patrie !

 

 

Ce qui m’a le plus surpris dans cet épisode, c’est le graphisme. Je n’avais pas joué à un jeu de gestion depuis un moment et Tropico apporte un tel niveau de détail que j’ai pris un grand plaisir à visiter les îles avant de construire. La précision est au point que si vous devez construire une plantation de sucre, vous pouvez étudier le terrain pour savoir où la construire afin que la production soit la plus rentable.
Si je devais donner un point négatif, c’est certaines longueurs. Les phases de guerre sont longues et peu actives. Lors de la première mission, j’ai fait un choix qui a déclenché une guerre. J’ai eu le temps de me faire un thé avant que l’ennemi arrive sur mon île et ne lance les hostilités. Et je ne parle même pas du temps qu’il a fallu à mes hommes pour arriver.
J’ai aussi le même souci quand je termine de construire quelque chose. Il faut un labs de temps pour que les stocks se créent et que la production commence. Vous allez me dire c’est normal c’est pour faire plus réaliste, oui mais bon un peu plus vite ça ne ferait pas de mal non plus.

Malgré ce petit côté longuet, je retiens plus de bonnes choses que de mauvaises.

  • Une OST fraîche et estivale, je lance Tropico, j’ai envie de me faire un cocktail dans le jardin avec mon pc pour jouer au soleil,
  • Une ambiance de vacances saupoudrée d’une dose d’humour qui fait sourire (merci Penultimo),
  • Une personnalisation du dictateur en dictatrice (même si la personnalisation est un peu légère niveau skin).

Bref vous l’aurez compris, Tropico a été un plaisir pour moi. Si la version Beta ne m’offrait pas la totalité du jeu en terme de missions, celles que j’ai pu faire m’ont plus et le niveau de gestion plus complexe que mes jeux habituels m’ont permis de sortir de ma zone de confort.

Tropico 6 Édition El prez édition:

 

Pour les « fans » de la saga et des collectors, il existe une version collector avec :

  • Clé stream du jeu,
  • DLC (Tenue pour le dictateur),
  • l’OST à télécharger,
  • Calendrier digital.

Le tout pour 47€99

Sur ce, bon jeu à vous et n’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé !

¡ Adios !

Harley_2JB